Biographie / Biography / Vitae

portraitRépertoire / Repertoire List

 

Né à Beyrouth en 1981 et ayant grandi à Nice, Sévag Tachdjian aurait bien passé sa vie à cuisiner houmos, ratatouille, et autres plats du bassin méditerranéen s'il n'avait eu très tôt la révélation de la musique. Enfant, il enchaîne à tue-tête les grands tubes du répertoire lyrique dans sa salle de bain, au grand dam de ses voisins, avant de passer quelques saisons dans la Maîtrise de l'Opéra de Nice et d'étudier le violoncelle dans le Conservatoire de cette même ville.

Après une maîtrise de Lettres Modernes à la Sorbonne et une autre de Journalisme à Strasbourg, ce Français d'origine arménienne retourne dans le droit chemin de la musique et se consacre exclusivement au chant.
En 2006, il intègre le CNSM de Lyon et étudie pendant quatre ans dans la classe de Françoise Pollet, avant de se perfectionner auprès de Wolfgang Brendel à Munich, et lors de master-classes avec Anna Tomowa-Sintow, Kurt Moll, Helen Donath, François Le Roux, ainsi que Rudolf Piernay à Salzbourg.

 

De sa passion d'adolescent pour Wagner, le baryton-basse a gardé une attirance pour l'Allemagne et les rives du Rhin. C'est ainsi qu'il intègre en septembre 2010 le Studio de l'Opéra de Cologne où il enchaîne, pendant deux saisons, des rôles aussi variés qu'un Apprenti aux pulsions meurtrières (Wozzeck de Berg), un Nain de deux mètres (Schneewittchen de Lange), un Baron amoureux d'une tuberculeuse (La Traviata de Verdi), un Perruquier hystérique (Ariadne auf Naxos de Strauss) ou encore un policier romain un tantinet sadique (Tosca de Puccini), et est désigné en juin 2011 comme "Meilleur jeune espoir" par le magazine d'opéra Theater Pur. Finaliste de plusieurs concours internationaux, il remporte les 2e prix du Concours de Canari et du Concours Komitas à Berlin en 2015.

 

Après avoir traversé le Rhin pour rejoindre l’Opéra du Rhin durant deux saisons et y interpréter des oeuvres rares telles que Owen Wingrave (Britten), La Colombe (Gounod) ou encore Il Campanello (Donizetti) et L’Amico Fritz (Mascagni), Sévag Tachdjian fait ses début en Italie en 2013 en chantant son premier Escamillo dans Carmen (Bizet) au Festival de Montepulciano avant de jouer les bonnes fées dans La Cenerentola (Rossini) à l’Opéra de Tours, dans la mise en scène historique de Jérôme Savary.

 

Attiré depuis longtemps par le répertoire concertant, il entame également une série de récitals autour de mélodies populaires de Dvorak, Comités, Ravel et Tosti qui le mène jusqu’aux Emirats et au Pakistan. Et après avoir été la basse solo dans les Requiem de Mozart, Fauré, Duruflé, le Stabat Mater de Dvorak, la Petite Messe solennelle de Rossini, il interprètera Raphaël et Adam dans la version française inédite de La Création de Haydn avec Le Palais Royal. Mais que les fans d'opéra se rassurent, il endossera prochainement de nouveaux costumes comme celui du Capitaine dans Don César de Bazan (Massenet) avec les Frivolités parisiennes, Zuniga dans Carmen (Bizet) avec l’Orchestre symphonique de Lyon-Villeurbanne, le Génie de la Lampe dans Aladin (Rota) à Saint-Etienne ou encore le 2e Soldat dans Salome (Strauss) à l’Opéra du Rhin.

 

*

 

portrait


French bass-baritone of Armenian descent, Sévag Tachdjian was born in Beirut in 1981. He grew up in Nice, France, where he began his initiation to music by singing at the opera house and playing the cello. While studying French literature in Paris and journalism in Strasbourg, he devoted himself to singing and eventually got admitted at the National School of Music in Lyon, France, in Françoise Pollet’s class. He perfected his singing under the direction of Wolfgang Brendel in Munich and Rudolf Piernay in Salzbourg and during the master-classes of Kurt Moll, Anna Tomowa-Sintow and Helen Donath.


Sévag Tachdjian subsequently joined the Opera Studio of the Oper Koeln, Germany, and the Opera studio of the Opéra national du Rhin, France, where he staged among others, several roles like Marullo in Rigoletto (Verdi), Baron Duphol in La Traviata (Verdi), Sciarrone in Tosca (Puccini), the First Apprentice in Wozzeck (Berg), Spencer Coyle in Owen Wingrave (Britten), Don Annibale in Il Campanello (Donizetti). He made his italian Debut as Escamillo in Carmen (Bizet) during the summer 2013 at the Montepulciano Festival.


He also staged in Europea 3 & 4, by John Cage, during the Holland Festival of 2012 and in June 2011, he has been voted “Best Young Talent” by the Theater Pur magazine, a German newspaper specialized in Opera. Finalist of several singing competitions, he won in 2015 the 2nd Prices of both the « Concours international de chant de Canari » and of the « Internationaler Komitas-Wettbewerb » in Berlin.


Found of oratorios and recitals, the young bass-baritone performed in the Mozart’s, Fauré’s, Duruflé’s Requiem, Dvorak’s Stabat Mater, Rossini’s Petite Messe solennelle, Haydn’s Schöpfung, Schumann’s Requiem für Mignon, Bach’s Magnificat and Oster-Oratorium as well as in various recitals of melodies and Lieders in France, Germany, the Emirates and Pakistan.

 

 

 

*




diner

Der französisch-armenische Bass-Bariton Sévag Tachdjian wurde 1981 im Libanon geboren. Er begann seine musikalische Ausbildung auf dem Cello und sang im Knabenchor des Opernhauses von Nizza. Er studierte zunächst Literatur und Journalismus in Paris und Straßburg und begann zur gleichen Zeit sein Gesangsstudium.


Anschließend setzte er seine Ausbildung am Conservatoire National Supérieur de Musique in Lyon bei Françoise Pollet fort. Er nahm an zahlreichen Meisterklassen teil, darunter bei Wolfgang Brendel, Anna-Tomowa Sintow, Kurt Moll, Helen Donath sowie Rudolf Piernay in Salzburg.

 

September 2010 debütierte Sévag Tachdjian an der Oper Köln. Als Mitglied des Internationalen Opernstudios hat er auf dieser Bühne mehrere Partie gesungen, als Barone Douphol in Verdis »La Traviata«, Marullo in Verdis »Rigoletto«, 1. Handwerksbursch in Bergs »Wozzeck«, Sciarrone in Puccinis »Tosca«, Littore und III. Famigliare di Seneca in Monteverdis »L'Incoronazione di Poppea«, sowie Kinderopern von Ravel, Wolf-Ferrari, Lange.

 

Vom Opernmagazin »Theater Pur« wurde er als „Bester Nachwuchssänger" 2010 ausgezeichnet, und gewann mehreren Preis bei Wettbewerben, darunter 2015 den 2. Preis beim „Concours international de chant de Canari", und den 2. Preis beim „Internationalen Komitas-Wettbewerb ».

 

In den zurückliegenden Spielzeiten erlebte man ihn an der Opéra du Rhin in Straßburg u.a. als Spencer Coyle (Brittens »Owen Wingrave«), Don Inigo Gomez (Ravels »L’Heure espagnole«), Maître Jean (Gounods »La Colombe«), Don Annibale (Donizettis »Il Campanello«), an der Opéra de Tours als Alidoro (Rossinis »La Cenerentola«) und an der Opéra de Reims als le Capitaine (Massenets »Don César de Bazan«).

 

Der Bassbariton verfügt auch über ein breit gefächertes Konzertrepertoire. Als Solist war er in Mozarts, Faurés, M. Haydns und Duruflés »Requiem«, Mozarts »Krönungsmesse«, Bachs »Magnificat«, Dvoraks »Stabat Mater«, Rossinis »Petite Messe solennelle«, sowie Haydns »Die Schöpfung«, Schumanns »Requiem für Mignon« zu hören. Außerdem gab er einige Liederabende in Frankreich, Pakistan und Algerien.

 

_

 

 

FORMATION / MUSICAL FORMATION / MUSIKALISCHE AUSBILDUNG

Opéra studio de l'Opéra du Rhin (Strasbourg) - 2012 / 2014

Opernstudio der Oper Köln - 2010 / 2012
Conservatoire National Supérieur de Musique (Lyon) - 2006 / 2010
Conservatoire National de Région (Strasbourg) - 2003 / 2006

 

PROFESSEURS DE CHANT / SINGING TEACHERS / GESANGSLEHRER
Françoise Pollet - Wolfgang Brendel - Malcolm Walker - Marie Kobayashi

 

MASTER CLASSES / MASTERKURSE
Anna Tomowa-Sintow - Kurt Moll - Helen Donath - Rudolf Piernay

François Le Roux - Christian Immler - Udo Reinemann

 

LANGUES / LANGUAGES / SPRACHEN
français, հայերէն, deutsch, italiano, english

(português, русский язык)

 

_

 

 

REPERTOIRE / REPERTOIRE LIST

 

OPERA / OPER :

Berg : Wozzeck | 1. Handwerksbursch

Berlioz : L'Enfance du Christ | Hérode, Saint Joseph

Bizet : Carmen | Escamillo, Zuniga

Britten : Owen Wingrave | Spencer Coyle

Cage : Europera 4 & 5 | Singer 1

Chausson : Le Roi Arthus | Mordred, Merlin

Donizetti : Il Campanello | Don Annibale
Gounod : Faust | Méphistophélès, Wagner

Gounod : La Colombe | Maître Jean

Händel : Alcina | Melisso

Lully : Armide | Hidraot

Martinu : Les Larmes de couteau | Satan

Mascagni : L'Amico Fritz | Hanezò
Massenet : Manon | Le Comte Des Grieux
Massenet : Don Quichotte | Don Quichotte

Massenet : Don Cesar de Bazan | Le Capitaine

Menotti : The Consul | Mr. Kofner, Assan

Menotti : The Telephon | Ben

Messager : L'Amour masqué | Le Maharadja

Monteverdi : L'Incoronazione di Poppea | Littore, III. Famgliare di Seneca, Tribuno

Mozart : Don Giovanni | Masetto, Il Commendatore

Mozart : Le Nozze di Figaro | Bartolo, Antonio

Mozart : Cosi fan tutte | Don Alfonso

Mozart : Die Zauberflöte | Der Sprecher

Offenbach : Orphée aux Enfers | Jupiter

Puccini : Tosca | Sciarrone

Prokofiev : Krieg und Frieden [Guerre et Paix] | Der französische Offizier

Rabaud : Mârouf | Ahmad

Rameau : Hippolyte & Aricie | Thésée

Rameau : Les Boréades | Adamas, Apollon

Ravel : L'Heure espagnole | Don Inigo Gomez

Ravel : L'Enfant et les sortilèges | L'Horloge, Le Chat / Le Fauteil, L'Arbre

Rossini : La Cenerentola | Alidoro

Schreker : Der ferne Klang | Der Graf, Dr Vigelius

Strauss : Salome | 2. Soldat

Strauss : Elektra | Orest, Der Pfleger des Orest

Strauss : Ariadne auf Naxos | Der Perückenmacher

Verdi : La Traviata | Barone Douphol

Verdi : Rigoletto | Marullo, Monterone

Weber : Der Freischütz | Kaspar

 

-

 

ORATORIO, MUSICA SACRA - BASSE-SOLO :

Bach : Magnificat

Bach : Oster-Oratorium

Bach : Johannes-Passion (Jesus)

Bach : Matthäus-Passion (Jesus)

Duruflé : Requiem

Dvorak : Stabat Mater

Fauré : Requiem

Gilles : Leçons de Ténèbres pour le Vendredi Saint

Haydn : Die Schöpfung (Raphaël, Adam)

M.Haydn : Requiem

Mozart : Krönungsmesse

Mozart : Vesperae solennes de Confessore

Mozart : Requiem

Rossi : Oratorio per la Santissima Settimana

Rossini : Petite Messe Solennelle

Schumann : Requiem für Mignon

Stravinsky : Messe